SUPER Héros SGP

Groupe Sgp Securite Super Hero

Partager sur les réseaux

La scène se passe le mardi 23 avril 2024  sur un de nos sites institutionnels. L’horloge affiche 11 heures. Nos agents sont en poste au contrôle d’accès, tout est étonnamment calme en raison des vacances scolaires. Avocats, magistrats, justiciables entrent et sortent du Palais de Justice, des décisions sont prises, des destins sont scellés, c’est une journée classique dans le temple du droit.

Les agents techniques du Tribunal profitent de cette journée ensoleillée, à la douce torpeur printanière pour désherber la cour. Pour cela, ils empruntent…un chalumeau. Inutile de vous faire jouer au Cluedo pour que vous compreniez que l’on détient ici l’arme du « crime ».

Tout se passait admirablement bien jusqu’à ce que la mission désherbage atteigne un soupirail. Cette petite ouverture à l’aspect innocent cachait derrière elle un imposant tas de feuilles mortes. Comme souvent avec les départs de feu, tout est alors allé très vite. L’amas prit feu en quelques secondes et offrit aux quelques témoins présents le spectacle de flammes atteignant 1m50.

Réagissant promptement, les agents techniques appellent notre équipe de sécurité incendie. Il fallait agir vite car le soupirail était directement connecté à une VMC reliée à un local administratif. La propagation du feu par les fumées aurait pu aisément intoxiquer les personnes présentes dans le local et les flammes s’échapper par cet espace. C’est M.W le chef de poste du site qui s’est chargé de maitriser le feu en vidant pas moins de 2 extincteurs …

Pendant ce temps, les deux autres agents, M. S et M. S ont procédé en bon ordre à l’évacuation de l’ensemble des locaux, les acheminant sans encombre au point de rassemblement de l’établissement. Les pompiers furent également appelés en renfort pour sécuriser le lieu post extinction. Ce n’est qu’à la suite de l’appel des pompiers et de leur levée de doute (obligatoire pour un ERP) que la réintégration des publics et du personnel fût autorisée.

Loi des séries oblige, dans la même semaine nos collègues ont dû intervenir dans un grave secours à victime. Ce jour-là une famille faisait les cents pas en attente de l’examen de leur situation. Les parents patientaient avec leurs deux filles, l’une âgée d’à peine 2 ans. Poussées par l’ennui, les fillettes ont fini par se chamailler jusqu’au moment où la plus grande repoussa la plus petite en arrière. Celle-ci heurta violemment le sol la tête la première. Les parents, paniqués, ont appelé à l’aide en se rendant compte que leur fille ne réagissait plus. M. W découvrit la scène, analysa la situation avant d’effectuer les gestes de premier secours tandis que ses collègues contactaient en urgence les pompiers. Gérer l’angoisse des parents, se sentir responsable de la vie d’un enfant, le secours à victime dans une telle situation est toujours extrêmement délicat ! Notre super héros SGP est resté auprès d’elle jusqu’à sa prise en charge par les secours. Par un contact auprès des sapeurs-pompiers, il apprit par la suite que la petite fille s’était bien remise et se portait comme un charme !

Tel est le récit de cette magnifique double intervention de nos agents qui ont appliqué à la perfection les gestes et les consignes, en maitrisant à chaque fois la situation avec célérité et efficacité.


Bravo à eux !

Pré-inscription à la formation

Formation non définie