Rencontre avec M. LASTRETO, Directeur Commercial et Marketing chez SCOPEX

Groupe Sgp Actualites Logo SCOPEX BlancAcier Resized 1 59

Partager sur les réseaux

Lors de l’inauguration de SGP Formation, le 18 novembre dernier, M. Lastreto a accepté de nous en dire plus sur la société et sur les produits proposés.

Avant d’arriver chez SCOPEX, en septembre 2020, M. LASTRETO était vendeur de gilets pare-balles. Attiré par le challenge, il a décidé de rejoindre SCOPEX avec l’objectif principal de relancer le département dédié à la protection périmétrique.

 

Pouvez-vous nous présenter SCOPEX ?

SCOPEX est une société familiale fondée en 1977. En quelques mots, SCOPEX c’est 45 ans de savoir-faire, et la réalisation d’un chiffre d’affaires de plus de 14 000 000 d’euros sur la dernière année fiscale. Notre société se développe de plus en plus, et notamment nos ressources humaines, car on compte à ce jour, dix-huit salariés.

Notre cœur de métier se concentre autour de produits liés au déminage tels que des tenues de protection, des robots, ou encore des exploseurs à distance. D’ailleurs, nous sommes titulaires des marchés avec le Ministère de l’Intérieur et le Ministère des Armées.

Nous avons un second département orienté sur le plan tactique ayant pour vocation de vendre des produits spécifiques aux forces spéciales : accessoires d’armements, jumelles de vision nocturne, aide à la visée, etc.

Notre troisième département est focalisé sur la protection de sites. Nous commercialisons des équipements pour la protection périmétrique d’une part pour sécuriser les sites sensibles : lutte anti-drone, barrière flottante anti-intrusion. L’un de nos projets actuels est la sécurisation de la Seine pour les Jeux Olympiques 2024.

D’autre part, nous pouvons sécuriser directement les bâtiments grâce à des vitres blindées, des protections anti-explosions, etc.

Pouvez-vous nous présenter vos robots présents aujourd’hui ?

A l’occasion de l’inauguration de SGP Formation, j’ai souhaité mettre en avant les deux produits phares de notre partenariat : Thalamus et Vision 60. Thalamus est un robot roulant qui protège les sites sensibles et à hauts risques. Il est intéressant d’opter pour le robot Thalamus sur des sites dont le périmètre est supérieur à 4 kilomètres. Sur des sites étatiques, tels que des bases aériennes, des bases marines, ou encore des sites SEVESO, nous garantissons une autonomie de douze à quatorze heures.

Le Vision 60, réalisé par Ghost Robotics s’adapte à des sites plus petits. Il dispose d’une autonomie de trois heures.  Nous sommes distributeurs exclusif des robots Thalamus et Vision 60 en France.

Quelles sont les applications concrètes du Thalamus ?

Pour commencer sachez que son nom fait référence à une zone de notre cerveau qui gère la liaison entre l’intelligence et la mobilité. Le robot Thalamus a été conçu pour détecter, identifier, empêcher et dissuader des intrusions. C’est le 1er intervenant en cas d’alarme. En effet, sa réactivité le rend plus rapide que l’homme. Il a une vitesse de 8 à 10 km/h en phase de ronde et peut aller jusqu’à 30 km/h en cas d’alerte. Thalamus sécurise la levée de doute en permettant à l’agent de rester en sécurité au poste de sécurité, suivre le déroulé de l’intervention depuis ses caméras et appliquer toutes les procédures d’alerte nécessaires.

Enfin, il est capable d’assurer des missions de maintenance préventive. Je vous donne un exemple : si vous équipez le Thalamus d’un capteur de gaz, ou d’un capteur thermique, il pourra vérifier s’il n’y a pas de problème de fuite ou une chaleur excessive quelque part.

Image fournie par Scopex

Quelles sont les spécificités du Vision 60 ?

Vision 60 est un robot de surveillance qui est utilisé pour faire de la protection volumétrique. Depuis peu, il est doté d’un bras articulé qui lui permet d’ouvrir des portes, des tiroirs ou encore de déplacer des objets. Il peut donc inspecter en profondeur des bâtiments : visibilité derrière une armoire, sous une voiture, lecture de plaques minéralogiques, lecture de badges, etc. Le V60 a, de base, 5 caméras (2 à l’avant une à l’arrière et une de chaque côté). Par nature, le robot Vision 60 offre une vision à 360°. Il peut être utilisé en journée, mais également de nuit, grâce à ses caméras thermiques.

Image fournie par Scopex

Croyez-vous en l’alliance Human-Tech ?

Oui, et j’y crois de plus en plus. Ce n’est pas d’aujourd’hui que le secteur de la sécurité manque de ressources humaines. La plupart des entreprises de sécurité ont du mal à recruter. Et c’est là qu’intervient cette alliance, car le robot peut compléter les missions d’un agent de sécurité. Il est complémentaire sur de nombreux points et notamment sur les rondes. Il est très protecteur, notamment lors des interventions en pleine nuit. Il est un partenaire idéal et peut, par exemple, être équipé d’un extincteur pour assister l’agent lors d’un départ de feu.

Il ne peut pas fonctionner sans l’humain. C’est pour cela, que dès lors qu’un site a besoin de ce type de robot, SCOPEX propose aux agents de sécurité, cinq niveaux de formation pour rendre le robot opérationnel et complémentaire à leurs missions. De plus, le robot va permettre de libérer du temps à l’homme pour réaliser des tâches plus valorisantes.

Quels sont les futurs axes de développement ?

Notre société continue à travailler avec des produits innovants prenant appui sur les nouvelles technologies. Notre savoir-faire s’amplifie avec notre veille active sur l’innovation. Nous souhaitons intensifier et améliorer notre service après-vente afin d’offrir à nos clients un service encore plus qualitatif, que ce soit avant, pendant et après l’acte d’achat. Pour cela, nous allons mettre en place deux niveaux de contrat de maintenance dont une formule PREMIUM. Notre volonté est d’assurer une maintenance de haut niveau.

Un mot pour la fin ?

Optez pour nos produits technologiques et innovants qui participent à l’évolution du métier d’agent de sécurité ! Ensemble, renforçons l’alliance Human-tech !

 M. LASTRETO, Directeur Commercial et Marketing chez SCOPEX

Site internet :  www.scopex.fr

Pré-inscription à la formation

Formation non définie