Communiqué SGP N°3 : ÉCONOMIQUEMENT VÔTRE…

Finance And Money Technology Background Concept Of Business Prosperity And Asset

Partager sur les réseaux

L’économie, qui régit depuis des siècles notre humanité, a, depuis le XXe siècle, pris une part prépondérante dans nos vies, nos entreprises et nos emplois. L’économie est par définition « la bonne administration des richesses matérielles d’un état, d’une entreprise, d’une maison ».

Une bonne administration, dans l’entreprise, est de savoir amortir les hausses que nous subissons en les répercutant sur les prix, s’il n’y a pas de meilleure solution.

 

 

 

SAVOIR DIRE MERCI

Ne dit-on pas qu’un « MERCI » vaut mieux qu’un long discours ? Alors, oui, au nom de tous les collaboratrices et collaborateurs du Groupe SGP, nous devons dire MERCI à nos clients, qui nous accompagnent depuis plus de 16 mois pour faire face à la hausse des coûts salariaux. Les négociations ont été longues, âpres, délicates et difficiles. Elles se sont conjuguées aussi, pour nos clients, avec la hausse de leurs propres coûts, en particulier en matière d’énergie. Le contexte inflationniste que l’économie nous a imposé depuis la crise du Covid et la guerre en Ukraine a été brusque, violent et extrêmement complexe à gérer. Savoir concilier partenariats et hausses des coûts a donc été « touchy » et non « funky », si je peux me permettre un brin d’humour. MERCI, donc, à nos clients d’avoir su accompagner SGP, et surtout d’avoir su reconnaître que les hausses de coûts n’étaient que la conséquence de l’augmentation des bas salaires des agents de sécurité, ces hommes et ces femmes qui, depuis le Covid, font partie de cette première ligne un peu mieux connue et reconnue.

 

 

 

SAVOIR QUE C’EST VITAL

Ce qui est vital, c’est la vie, la vie de l’entreprise qui peut s’arrêter brutalement si elle ne sait pas faire face à la hausse de ses coûts. Savoir qu’il en va de la survie de son entreprise, des emplois et de tout ce qu’il a construit est, pour un dirigeant, un collaborateur, une collaboratrice, un élément essentiel pour expliquer la nécessité d’une renégociation tarifaire. Chez SGP, nous savons également que grandir est bien plus important que grossir. C’est pourquoi nous avons toujours fait le choix de privilégier des partenariats sains, durables et économiquement viables, c’est notre « ligne de vie ». Elle se poursuit aujourd’hui grâce aux efforts de tous après cette campagne de revalorisation épuisante, mais vitale, pour l’avenir de l’entreprise et de l’ensemble de son personnel.

 

 

 

SAVOIR QU’IL FAUT HYBRIDER

Toute la presse économique en parle… Nous sommes entrés dans un contexte inflationniste qui, comme une boule de neige descendant une piste à une vitesse effrénée, grossit et dévale, balayant toutes les certitudes que nous pouvions avoir, si tant est que nous pouvions en avoir encore. Rien ne semble pouvoir arrêter cette machine, c’est pourquoi il faudra savoir hybrider. Avant, nous aurions dit « savoir s’adapter ». Aujourd’hui, cela ne suffit plus, il faut imaginer, mixer, évoluer, optimiser, innover : c’est une nouvelle « ligne de vie ». Si nous nous contentons de répondre à des cahiers des charges, si nous nous contentons de chiffrer sans réfléchir, autant ne rien faire. SGP a, depuis plusieurs années maintenant, une réflexion plus hybride pour proposer de nouvelles solutions : technologies, partenariats, optimisation, sécurité mobile, drones, robots, digitalisation ou travaux avec des universités. C’est en combinant de nouveaux savoir-faire que nous pourrons trouver des réponses adaptées à ce contexte inflationniste et indécis pour en limiter les impacts.

 

 

SAVOIR ANTICIPER

Le métier d’agent de sécurité s’est professionnalisé, je pense, plus que beaucoup d’autres depuis ces douze dernières années. Nos récentes analyses sur le sujet l’ont déjà démontré[1]. C’est pourquoi il faut encore aller plus loin dans la formation, aller plus loin dans la revalorisation des salaires, aller plus loin dans l’obtention d’agréments pour les entreprises de sécurité privée ou l’innovation. D’un marché « fourre-tout », il faut en faire un marché « dans les clous ». Le GES a proposé un accord aux organisations syndicales[2] et ces dernières devront statuer prochainement. Espérons que les partenaires sociaux et patronaux convergeront vers un consensus efficace pour tous. D’ici là, anticipons, réfléchissons, hybridons et surtout continuons ce travail et ces échanges permanents pour que chacun réussisse pour et dans son entreprise.

 

 

 

 

 

 

Florian PETTE,  Le 13 Avril 2023

 

 

[1] https://groupesgp.fr/blog/

[2] https://ges-securite-privee.org/actualites/synthese-des-accords-classifications-des-metiers-et-revalorisation-des-salaires-video

Pré-inscription à la formation

Formation non définie